Publié le 03/10/2020

Partenariats à long terme, la démarche de Valrhona

Des valeurs partagées : la base d’un partenariat

Lorsque Valrhona et ses fournisseurs partagent des valeurs, une vision et une volonté de développement mutuel, des partenariats sont noués pour une durée minimale de 3 ans.

Plusieurs années peuvent ainsi s’écouler avant qu’un fournisseur devienne un partenaire Valrhona. En effet, nous devons être certains que nous partageons la même vision à long terme pour l’avenir de notre partenariat et la filière cacao.

Avant de devenir notre partenaire cacao, un fournisseur doit signer notre Charte Achats Responsables. Via cette Charte, nos fournisseurs s’engagent à respecter les 10 principes de l’initiative Global Compact des Nations Unies, notamment la gestion responsable de l’environnement, le respect des droits de l’homme et l’interdiction du travail des enfants. À ce jour, 100 % de nos producteurs de cacao partenaires ont signé la Charte.

 

Valrhona.com-Nos-Partenariats-Long-Terme

Les conditions de partenariat : des intérêts mutuels

Pour les fournisseurs, ces partenariats à long terme les assurent de vendre leur production sur plusieurs années. Cela leur permet d’avoir de la visibilité sur leurs revenus et la possibilité de réaliser des investissements productifs, sociaux ou environnementaux. Pour Valrhona, ils garantissent les volumes et assurent la qualité des approvisionnements en cacao.

Les partenariats permettent aussi de valoriser les terroirs et le savoir-faire des producteurs, et de s’engager dans des projets d’accompagnement au développement des communautés. Le développement de relations sur le long terme permet d’investir dans les infrastructures, l’amélioration des pratiques culturales et des opérations post récoltes telles que la fermentation et le séchage. Ainsi des formations peuvent être dispensées afin de garantir une qualité constante.

Certains partenariats sont associés à des exclusivités, issus par exemple d’une plantation spécifique comme la plantation Xibun River Estate au Belize depuis 2014. D’autres permettent de sauvegarder des variétés rares, tel que le cacao Gran Blanco au Pérou dont la production est centralisée auprès de 3 communautés seulement dans la vallée du Bigote - Valrhona a l’exclusivité de ce cacao depuis 2013.